Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

L'oeil d'abord glisserait

         L'oeil d'abord glisserait sur le frémissement du vent dans le verger, doux murmure qui caresserait la feuille puis fripon soulèverait le jupon de Marinette, la jeune bergère. La brise chatouillerait ses cuisses laiteuses. Laissant le vent jouer avec elle, Marinette caracolerait parmi les herbes folles tout en jetant son œil noir sur la colline d'en face. Son œil frondeur prêt à mordre le fervent et fougueux Artagon qui ne résisterait pas longtemps. Sauvageonne espiègle et sans pitié, tu te joues de tout dans ces folies d'aprés-midi d'été ! 

 

Véro



01/08/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 147 autres membres