Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Un peu de rire entre nous

Atelier 2 aout 2017 -  les Animaux.

 

Décrire un animal (ironie –absurdité- anthropomorphisme- onomatopées)

 

Le Myriapode des villes :

 mille pattes.jpg

« En tant que myriapode citadin, je suis tenu de mettre une tenue. J’ai un fourreau jaune fluo à bandes réfléchissantes pour répondre à la réglementation et des chaussures.

Voilà bien mon problème   :

 

Mes chaussures me chaussent mal. Les unes sont à talons hauts et pointus, les autres à semelles plates et épaisses ; d’autres adaptées au footing, sans compter les chaussons, tongues et mocassins vernis. Je n’ai aucune élégance, mais le pire est de marcher sans confort avec mes mille pattes.

 

Je n’ai pas réussi à trouver un modèle unique seyant. Les marchands de chaussures me ferment leurs portes et j’en suis réduit à voler des paires dépareillées ou fortement usagées près des décharges.

 

Du coup, je boitille « clic…cloc », je sautille « hip, hop », je traverse les flaques « flip flop » j’escalade les trottoirs  « cric croc » et je dévale des escaliers « crac boum hi ».

 

Je suis un malheureux qui perd ses souliers et passe son temps à se rechausser.

Je rêve de mettre mes pattes en éventail sur un transat au soleil en sirotant un cocktail  exotique ou de pantoufler devant un bon feu sur un tapis moelleux pattes nues, ventre plein… et en attendant, je clopine  sous les regards moqueurs de la tortue et du serpent qui racontent que je suis un myriapode mal embouché, mythomane…maudit par le Malin !

 

 

Le chat- les 3 chattes- et la taupe.

 Clohe2.png

Mistigri  Volubilis, "matou m'as-tu vu",  léchait  son poil soyeux bleu Prusse à longueur de journée. Mesdemoiselles les Minettes, le regardaient avec volupté et cherchaient à attirer son attention en minaudant à qui mieux mieux... l'une, « Mirette »,  aux yeux verts d'eau relevait son minois pour faire admirer sa gorge de fourrure blanche, l'autre, « Cendrille », aux jolies oreilles cendrées les agitaient au moindre souffle et passage de papillons, la troisième « Pattoune »,  batifolait sur le dos pour montrer son ventre pain d’épice et ses patins roses  moelleux comme des « chamallow ».

 

Elles aiguisaient soigneusement leurs griffes sur des rondins mais s'entraînaient surtout à faire pattes de velours.

Mistigri Volubilis se pourléchait déjà les babines entre deux toilettages minutieux se demandant sur quel toit il allait convier les belles ce soir et laquelle aurait ses honneurs ? Les  trois peut- être?

 

Soudain un "vroum vroum, brrouh, brrouh " assourdissant cassa leurs rêveries : à grandes enjambées elle avançait "Vrombissante"  à la langue de fer poussée par un épouvantable épouvantail à moineaux juché sur deux piquets mobiles, à eux deux  ils ravageaient tout, coupant herbes tendres et fleurs sauvages.

 

D'un bond, Mistigri Volubilis se cacha à l'ombre des framboisiers inaccessibles au monstre roulant. Les 3 minaudières chafouines se juchèrent sur une souche sous le noisetier. Ça recommençait encore ce raffut briseur de rêves, décidément, quel été  ! Les quatre félins inquiets et abasourdis restaient sur le qui vive  !!

 

De l'autre côté du terrain, ce tremblement de terre était venu à bout de la maison  en monticule de Tip Top la Taupe. Elle sortit tant bien que mal, à demi asphyxiée par un nuage terreux, de sa galerie en effondrement. Arrivée en surface, elle sentit la morsure du soleil et se dirigea sans voir vers un coin de fraîcheur pour récupérer ses esprits. Elle aboutit sous les framboisiers.

 

Mistigri Volubilis l’aperçut, s'en approcha en catimini et lui lança avec un coup de patte: " que fais-tu ici toi, avec ce drôle de museau aux yeux rétrécis et ta robe de bure terne comme la terre" ?

 

Tip Top : holà, bas les pattes! Je te laboure avec mes ongles si tu insistes !  La terre, la terre!! J’ai failli mourir dans ce souterrain en explosion. Je me suis salie, figure toi ! En vérité ma fourrure est douce et brillante,  couleur "Taupe", ne t'en déplaise, appellation d'origine, très design à l'heure actuelle !! Tu ne regardes pas "home staging" à la TV?

 

Mistigri: " Eh bien non, j’ai d’autres chats à fouetter, moi,  ricana-t-il,  je regarde les Minettes dans la vraie vie, je les chope comme je veux, et pas besoin de regarder  "l'Amour est dans le pré", alors ton "home staging"... et d'abord comment tu vois  sans yeux?

 

Tip Top : je l'entends, nigaud !  Je le capte en audio, et j'avais aménagé mon refuge style dernier cri, j’allais le vendre à un « taupard » tocard dans ton genre, quelle guigne, j’ai tout à refaire ! 

 

Les 3 Minettes profitant que « Vrombissante » s'était éloignée,  écoutaient de leurs oreilles fines  et,  clamèrent en cœur:

 

"Dis donc Mistigri, tu crois que tu vas nous choper ? Mais rien n'est fait, macho prétentieux,  quant à nous, notre émission préférée est "relooking", et nos recettes de séduction en font tomber plus d'un... »

 

Mistigri vexé, sortit de son abri, plongé dans sa bouderie, désormais  indifférent au monde environnant, et se dirigea lentement vers son arbre à chat planqué dans la maison.

 

 Et les Minettes de poursuivre : et toi, Tip Top, tu ferais bien d’écouter les conseils de l’émission, ça  te donnerait des idées; t’as l’air d’une nonne et tes mains comme des pelles  gagneraient à être gantées !"

 

 Et, elles s'esclaffèrent en miaulements stridents, se tortillant au point de tomber de  leur perchoir les unes sur les autres, une vraie salade de museaux, d’oreilles et de pattes poilues, poilantes !

 

Mistigri se retourna, le jeu serait  trop drôle, leur sauter dessus et les mordiller un peu méchamment, il s’y apprêtait quand Tip Top s’écria : « Riez, riez,  rira bien qui rira le dernier !   « Vrombissante » n’a pas dit son dernier mot, ni fait son dernier mauvais coup !

 

Juste à ce moment,  telle une furie,   fignolant les contours du terrain, elle arriva les roues en folie sur l'herbe presque rase n’épargnant rien. Affolés, tous se regroupèrent,  tremblants, silencieux, terrés au plus profond  des framboisiers piquants et se serrèrent les uns contre les autres.

Après un long moment, "Vrombissante" s'étouffa sur des pierres affleurant et d’épaisses racines, l'épouvantail entreprit alors de lui ouvrir le ventre.

 

Si elle pouvait rendre l’âme, pensèrent-ils tous cinq !! 

 

Profitant de ce répit les rescapés partirent, sans bruit, à la queue leu leu, les quatre félins  encadrant  Tip Top la Taupe. Ils jurèrent de ne plus se moquer d’elle et de la conduire jusqu’au jardin voisin pour que la fouisseuse creuse son nouveau paradis …

 

CLOHE

 

 

 

 

 

 



14/02/2019
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 176 autres membres