Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 1 - 2020 - sujet 1

Duong-Quoc-Dinh-.jpg

Illustration : Duong Quoc-Dinh, je vous invite à découvrir son univers ici :  http://35photo.pro/duongquocdinh

 

« Chant du souffle  d’Amour » - (poème libre)

 

Femme -  plante d’eau, ma peau nourrit une fleur fragile,

Respire ma fleur dans cette profondeur verte et bleue !

Recluse, je suis, dans la transparence d’un monde aquatique,

Etrange beauté de mon logis, luxuriance, êtres lisses, épineux, ondulants,

Vous adoucissez  ma vie solitaire, mais je suis impatiente de sentir la grâce de l’amour,

Bulles lumineuses échappées de mon  lambi sacré,  allez la  chercher !

Que ce coquillage  porte à mon  oreille de porcelaine le langage amoureux

Voguez vers la surface de l’eau, saluez la danse des méduses- ombrelles,

Frôlez  les poissons amis ou terrifiants, glissez-vous entre eux,

Elevez-vous en nuées, éblouissez les yeux malfaisants de  votre brillance,

Ne vous arrêtez pas, évanouissez-vous seulement quand l’écume vous prendra,

Fondez-vous dans le chant hypnotique des vaguelettes au blanc sourire,

J’ai hâte de m’endormir  paisible et charmée sur mon lit d’algues douillettes.

 

Peu à peu, dans le flux et le reflux marin s’élèvera  le chant du souffle d’amour…

« Je suis le vent qui joue avec la mer et chuchote pour toi la musique des mots de miel…

Fille lointaine de Nérée, les yeux fermés, écoute et  savoure cette ballade,

Que mon souvenir moelleux te berce et  t’enveloppe quand tu es triste.

Que ma caresse effleure ta peau soyeuse et la fleur  ondulante sur  les courbes de ton corps délicat,

Que mon amour soit un baume pour ton cœur esseulé,

Je pose des baisers sur tes pieds jusqu’au bout de tes doigts, tels des pétales qui enivrent,

Je t’emmène dans des songes où règne la tendresse sous le regard des dauphins roses »,

 

Clohe

 



06/01/2020
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 184 autres membres