Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 3 - 2021 - Sujets 1 et 2

Le monde « cousu main et l’ile aux gâteries »

 

 

Sujet 2

 

Bien chère Amie,

 

Il me tarde tant de te rejoindre pour quelques semaines au pays des cent couleurs, des mille gaités et jeux fantaisistes.

 

Je m’entraine à rentrer et séjourner dans la cage de mon oiseau qui pendant ce temps batifole alentour en découvrant chaque jour le charme d’aventures réjouissantes. Il volette d’une contrée miniature à une autre et semble faire un tour du monde plein de charmes et de douceurs.

A3B.png

Figure-toi qu’il m’avait fait réfléchir quand je me plaignais en me demandant de comparer nos sorts pendant le grand confinement.

Depuis c’est une sorte d’amusement entre nous et je m’assouplis à vue d’œil car pour voyager jusqu’à toi, je le ferai en cage transportée avec mon oiseau par un aigle royal ami de longue date.

a3.png
 

J’imagine déjà les petites maisons de tissus aux façades brodées dont tu m’as vanté le confort et décrit les beautés singulières.

 

J’aurai tant de plaisir à habiter l’une d’elles avec toi et ton chat « Baladin ».

Je serai si heureuse de te suivre dans tes escapades de funambule pour aller d’un coté à l’autre de ce curieux village joyeusement coloré.

Tu m’as dit que les arbres et le sol sont faits d’étoffes soyeuses aux douces teintes pastel et qu’ils respirent et s’épanouissent comme autrefois les forêts de feuillus et les champs de fleurs, que des parfums aux notes suaves embaument, que les quatre saisons existent toujours, que l’on diversifie les couleurs à sa guise au moment qui nous sied.

 

Je comprends que tu as appris à transformer ton environnement comme les couturières façonnaient des toilettes pour les Dames d’antan.

J’espère que tu m’initieras à cet art nouveau qui flatte les sens.

 

Le plus étonnant est de voir le soleil et la lune en même temps. Il semble que la nuit n’existe plus ? Et les chants ? Sont-ils magiques ? D’où viennent les voix mélodieuses ?

Tu me raconteras ça plus en détail.

 

Je me réjouis aussi de passer dans le rouleau d’eau bleue et nager avec les poissons autant qu’il me plaira en longeant les paysages changeants de textures et de nuances jusqu’à l’ile gourmande royaume des animaux.  Y coulent les fontaines de jus fruité, les cascades d’eau fraiche. On y trouve aussi des monticules de chocolat, des arbustes de friandises, de mignardises et des coupes en feuilles de bananier pleines de mini légumes et fruits…

Que de choses à vivre ! Je suis impatiente de plonger dans ton univers et toutes les sensations nouvelles qui m’attendent.

Qui aurait cru il y quelques centaines d’années qu’existerait un monde « cousu main » avec une île aux gâteries.

 

Chère Amie, reçois mes tendres pensées, je suis dans une délicieuse rêverie grâce à toi.

 

Clohe

 

Sujet 1 - Ronde des mots 

 a3s1.png

«I'm a ghost Livin' in a ghost town»…( Rolling Stones 2019 – You tube – Album « Honk ») (traduction : je suis un fantôme vivant dans une ville fantôme)

 

(Texte de moi - refrain emprunté à la chanson)

a3s1b.png

Nous marchons dans les rues spectres de villes mortes

Absence de regard, de paroles échangées

Illusion de vivre,  où sont donc la gaité 

Le souffle véhément que l’espérance apportent ?

 

« I'm a ghostLivin' in a ghost town»

a3s1c.png

 

Nous marchons dans la rue spectres de villes mortes,

Etourderies traquées par de furieux molosses,

Condamnés aux démences et aux mouroirs atroces

La misère se déploie et frappe à chaque porte.

 

« I'm a ghostLivin' in a ghost town »

 

Nous marchons dans la rue spectres de villes mortes,

La brume dissimule les chaines de nos pieds,

Nous sommes une forêt d’échalas mal aimés,

Vers un monde sans pitié nous boitons en cohorte.

 

« I'm a ghost Livin' in a ghost town»

 

Clohe

 



21/02/2021
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 273 autres membres