Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 6 - 2022 - sujet 5

C’est l’histoire de Caroline, cette petite fille blonde qui passe ses vacances chez ses grands-parents. Fille unique, elle ne sait trop comment employer ses journées dans cette campagne verdoyante. Les adultes sont toujours occupés, soit aux champs ou au jardin pour son Papi, soit au marché ou à la cuisine pour sa Mamie. Mais elle….

4.png

Aujourd’hui, elle a discrètement ouvert la porte du clapier et a caché son ami Panpan dans son sac. Elle prend le chemin qui la conduira dans la petite prairie à l’orée de la forêt. Là, elle s’accroupit au milieu des herbes hautes, regarde subrepticement à droite puis à gauche, et sort son compagnon de sa besace. Oh, qu’il est beau et doux. De suite, il presse son petit museau près du visage de Caroline qui ne peut s’empêcher de lui donner un bisou. Lui aussi est seul, sa maman, qui était âgée, est morte en le mettant au monde. Alors Papi a confié à Caroline la lourde tâche de s’occuper de cette petite boule de poils blancs. Elle en a été très heureuse et fière. Les liens qui les unissent se sont resserrés au fil du temps.

6.png

  • Tu sais, Panpan, aujourd’hui, je voulais t’emmener au milieu du champ de coquelicots, j’y ai aperçu un livre flottant et je voudrais découvrir avec toi les histoires de cet ouvrage magique. Il n’est pas loin et on sera de retour pour le repas de midi.

 

La voici qui grimpe lentement à l’échelle de corde. Pour l’ascension, Panpan ne s’est pas fait prié et il est retourné dans le sac.

 

  • Regarde, nous allons pouvoir nous mettre sur cette banquette installée sur la page de droite, elle m’a l’air très confortable avec ses coussins rayés. Pour que tu ne tombes pas, je vais te glisser dans un des tiroirs en-dessous. Voilà qui est bien. Tu as vu la cigogne ? Je crois que nous lui avons fait peur, elle veut prendre son envol. Je me demande bien pourquoi elle s’était arrêtée ici, d’habitude elle ne passe pas par chez nous. Il est vrai qu’avec le réchauffement climatique, comme disent les grandes personnes, toutes les créatures terrestres sont tourneboulées. Alors… A moins que ce soit une cigogne intellectuelle et que ce petit détour littéraire lui ait permis de prendre du bon temps, loin de ses congénères.

 

Après le départ de l’oiseau, Caroline s’approche délicatement de la page de gauche sur laquelle elle aperçoit la photo d’un grand château magnifique.

1.png

  • Oh la la, qu’il est beau dit-elle à Panpan. Avec ses grandes tours blanches et ses petites tourelles pointues il surplombe un petit village pittoresque, et là, je pense que la rivière doit regorger de beaux poissons, car il y a beaucoup de courant. Tu sais quoi, Panpan, je vais demander à Papi et Mami de nous emmener visiter cette bourgade. Je pense qu’ils sauront bien de quel endroit il s’agit quand je leur en aurai donné la description. Cela ne doit pas être bien loin, et je mettrai ma belle robe longue bleue pour visiter le château, toi, tu resteras dans le sac, mais je te sortirai de temps en temps. Allez, il est l’heure de rentrer, mais c’est sûr, nous reviendrons.

 

Fleurs de Mai



02/06/2022
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 364 autres membres