Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

l'hymne à l'amour de Orane

Même si l’ennui nous envahit

Un beau jour, et même si la pluie

Vient remplacer notre soleil,

Si un matin à mon réveil

Je te sens lointain, différent,

Ne me laisse pas trop longtemps

Dans l’espérance d’une éclaircie,

Aide-moi à aborder l’oubli.

 

Si un jour tu n’as plus besoin

Sur ta peau de sentir mes mains,

Si tu penses ne plus pouvoir

Caresser mon corps dans le noir,

Ne plus vibrer, ne plus me désirer,

Alors dis-le-moi, et je te promets

De ne pas crier, ni pleurer,

D’essayer de te pardonner.

 

Mais ne me demande pas un jour

De renoncer à cet amour

Qui brûle en moi et qui m’enflamme,

Qui dans tes bras m’a faite femme.

Si, par un de ses tours, le destin

Parvient à séparer nos chemins,

Sache que je te laisserai partir,

Sans m’accrocher ni te retenir.

Mes larmes je saurai les garder

Pour laver mes blessures, pour après,

Pour quand je n’aurai plus de raisons

De rire, de vivre au gré des saisons.

 

Car je ne veux pas récrire l’histoire

Des deux amants, qui crurent avoir

L’éternité pour s’aimer, vivre,

Qui se croyaient heureux et libres

Mais qui finirent par se déchirer.

Notre amour est et devra rester

Le plus beau roman, le plus doux

Souvenir à jamais entre nous.  

 

 

ORANE



03/10/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 141 autres membres